Graff en Méditerranée / MuCEM / Marseille / 2017

Vue extérieure du Musée des civilisations et de la Méditerranée / 2017. 

 

Graff en Méditerranée / MuCEM

Fort Saint-Jean – salle des collections

Du samedi 13 mai 2017 au lundi 8 janvier 2018

Le Mucem mène depuis les années 1990 des enquêtes-collectes sur les pratiques urbaines contemporaines et a notamment constitué, depuis 2000, une des plus importantes collections de graff aujourd’hui répertoriées, comptant près de 1500 objets. Cet ensemble constitue un étonnant assortiment de panneaux graffés, affiches, autocollants, marqueurs, bombes aérosol, magazines, esquisses, photographies, vidéos… associés à une enquête qui pose les bases d’une réflexion sur les rapports sociaux en milieu urbain, la question de l’appropriation de l’espace public et de sa conquête par des pratiques qui se revendiquent de la rue.

 

Sandalias de Faraón III / 100 x 81 cm / Acrylique sur toile / 2010. C’est l’une de mes œuvres que le musée a acquis pour l’exposition et la collection du musée / Fasim ©Mucem Collection

 

Les quatre croquis que le musée a acquis pour Mucem Collection / 43 x 30 cm / Pen sur papier/ 2013 / Fasim ©Mucem Collection

 

Chercheur Jean-Guy Solnon expliquant les nouvelles acquisitions de la collection MuCEM à Le Provence TV.

 

Les nouvelles œuvres pour la collection MuCEM ont été présentés dans la salle Saint-Jean Fort avec le titre « Graff en Méditerranée » et peut être vu jusqu’au 8 Janvier ici 2018. Sur la photo mes œuvres; «Sandalias de Faraón III» et «Collage 1997» et des œuvres de Xupet Negre, Dems333 et Ludo Basto entre autres.

 

Un grand panneau annonce l’exposition de collection Mucem au Musée d’Art Contemporain de Marseille.

 

Photo Martha Cooper©

 

HIP-HOP : UN ÂGE D’OR 1970-1995
Exposition temporaire / Musée d’Art Contemporain / Ville de Marseille

Du 13 mai 2017 au 14 janvier 2018

Cette collection sera présentée à Marseille en 2017 au Musée d’art contemporain d’une part (pour les aspects historiques du mouvement Hip-Hop) et au Mucem—Fort Saint-Jean—salle des collections, d’autre part (pour ce qui est des acquisitions récentes sur plusieurs scènes méditerranéennes très actives: Marseille, Espagne, Italie, Maroc, Tunisie…).

Cette présentation préfigure un cycle d’expositions entièrement construites à partir des collections du Mucem, conservées au Centre de conservation et de ressources, dans le quartier de la Belle de Mai, à Marseille.

 

Ghettoblaster Street Bboy / Photo Martha Cooper©

 

En dehors de la MAC Marseille où la scène locale a rencontré et dansé sur scène de nombreux Bboys le rythme de l’électro / Photo; Musées de la Ville de Marseille

 

L’entrée du Musée d’Art Contemporain de Marseille, MAC / Photo: Musées de la Ville de Marseille

 

Dondi / Martha Cooper© / Photo: Musées de la Ville de Marseille

 

Un travail de Rammellzee / Photo: @streetartgalerie

 

Un grand tableau J. M. Basquiat / Photo: @artfivegallery

 

J. M. Basquiat / Photo: @artfivegallery / Basquiat ©Mucem Collection

 

Une peinture de A-One et un autre de Futura 2000 / Photo: @streetartgalerie

 

Dondi / Photo: @streetartgalerie / Dondi ©Mucem Collection

 

L’installation  de Psyckoze156 et une grande peinture de Mode2 / Photo: Musées de la Ville de Marseille

 

Mode2, détail / Photo: Musées de la Ville de Marseille / Mode2 ©Mucem Collection

 

 

Commissariat : Claire Calogirou, chercheur associée à l’IDEMEC et commissaire d’exposition, Jean-Roch Bouiller, conservateur, chargé de l’art contemporain, Mucem et Jean-Guy Solnon.

Mucem

Mac